*

"Se soigner, c'est s'écouter" de Daniel Ballesteros

Extraits du livre


Premier  extrait

Une nouvelle façon de penser la maladie et la médecine

    J'en étais certain, une autre façon de penser la médecine, plus simple, plus humaine et plus proche de mes aspirations, existait. Il me restait à découvrir le "chaînon manquant", la maladie inconnue, et la nouvelle thérapeutique capable de la guérir. Mais ce n'était ni à la Faculté ni à l'hôpital que je devais aller me former. Empêtrée dans les explications biochimiques ou génétiques de la pathologie, cachée derrière une multitude d'appareils de diagnostic, plus sophistiqués les uns que les autres, la médecine avait tout simplement oubliée en chemin l'observation toute basique du patient plongé dans son environnement social, source de son équilibre et de ses tourments. De plus, conditionnée par la seule logique thérapeutique des laboratoires pharmaceutiques tout-puissants, elle ignorait, magistralement, d'autres approches de soins.  

 

Deuxième extrait

Le rôle des émotions

    Pour bien comprendre le rôle bénéfique des émotions, prenons l'image d'un voilier. Le navire, c'est l'homme, avec ses voiles hissées, prêtes à se gonfler au moindre vent. Le vent symbolise les informations et les évènements qui se succèdent, sans discontinuer, autour de nous. Et, c'est le barreur, donc l'émotion, qui va permettre d'agir sur le gouvernail pour éviter les écueils ou saisir les opportunités qui se présentent. Grâce à son action, c'est le courant de la vie qui passe en nous, et nous mène où nous devons aller.

    En effet, étymologiquement, le terme "émotion" se compose du verbe latin motere, qui signifie "mouvoir", et du préfixe ex, indiquant un mouvement vers l'extérieur. L'émotion est une force qui naît à l'intérieur de soi et nous pousse à agir pour notre plus grand bien. Elle nous dit qui nous sommes et nous met en relation avec le monde. Elle est la bouée de sauvetage de l'homme dans son parcours de vie.

 

Troisième extrait

La genèse émotionnelle: l'humeur

   Nous avons en nous tous un ''bruit de fond'', un murmure intérieur, c'est-à-dire une sensation de base qui va en quelque sorte être le ferment, l'humus sur lequel va se bâtir l'émotion. C'est un niveau subliminal de perception de soi et de la vie qui est en nous (la conscience de soi) et de la sensation d'être(la conscience d'exister). Cet état, nous pouvons le qualifier de "cénesthésique". La cénesthésie est un "sentiment vague que nous avons de notre être, indépendamment du concours des sens". 

 

Quatrième extrait 

L'intelligence des émotions

Depuis mon installation en tant que médecin, quand je suis face à un patient, j'ai l'impression qu'il n'est pas vraiment lui-même, qu'il est dominé par une entité qui le tient sous sa coupe, l'empêchant d'apprécier la vie et entretenant son mal-être. C'est comme si le bonheur était à portée de sa main et qu'une force intérieure lui interdisait son libre accès. Prisonnier de lui-même, il ne peut développer ses capacités et ressent une souffrance qui le mène souvent sur la voie de la pathologie.

Son geôlier c'est l'émotion, avec son cortège d'anxiétés, de peurs, de colères contenues ou non, qui transforme l'Homo sapiens, l'homme pensant et raisonnable, en Homo emotionus, l'homme émotionnel. Empêtré dans ce carcan, le sujet ne voit la vie qu'à travers ce prisme déformant, et il se résigne, peu ou prou, à subir cet état de mal-être, qu'il anesthésie parfois avec des tranquillisants, des anxiolytiques ou des antidépresseurs, mais aussi avec l'alcool, le tabac et autres dépendances

*

 Commentaires sur le livre

          La première partie du livre est consacrée, entre autres, à l'étude des émotions et leurs manifestations dans le corps. Si nous n'avions pas de corps nous n'aurions pas d'émotions. Vous saurez quel chemin elles empruntent à l'intérieur de notre  organisme pour atteindre la cellule d'organe; et vous apprendrez les signes qu'elles donnent, pendant ce parcours, afin d'en comprendre la signification et de les respecter pour ne pas tomber malade. Ce travail n'a jamais été aussi loin dans la précision et la justesse d'explication.

           Dans la deuxième partie vous apprendrez, grâce à la méthode DREAM, tous les soins et conseils naturels pour rester en bonne santé ou guérir, dans la plupart des cas, si la maladie est déjà là.

 *

Cinquième extrait

Bonjour tristesse

          Comme le disait Françoise Sagan, "bonjour, tristesse", mais nous ajouterons, contrairement à l'écrivain, tu es la bienvenue". En effet, (...), nous pouvons considérer que la tristesse est thérapeutique parce qu'elle impose le retour au calme. Ainsi, pour le dictionnaire, la tristesse est un "état naturel" - car c'est une loi de la nature que l'être humain, (...) puisse "se réparer" - ou "accidentel de chagrin ou de mélancolie" - car elle permet les pleurs, eux aussi libérateurs. En effet, il faut accepter les larmes : après on se sent mieux, et on perçoit les choses d'une façon plus sereine. Cette émotion (...) va de la tristesse encore irritable à la tristesse apathique. Elle nous oblige à ralentir ou à arrêter la vie "courante" (au sens propre et figuré) qui est la nôtre, et qui peut s'avérer destructrice par les anxiétés, les peurs et les colères accumulées qu'elle génère. Qui, par moments, n'a pas connu un ras-le-bol, ou un manque d'envie de faire les "choses de la vie". Contrairement à ce que l'on pense dans ces moments-là "Je suis malade, je ne vais pas bien", on est en train de "cicatriser" notre esprit et notre corps, car on a franchi la ligne jaune "en tirant trop sur la machine". Il faut accepter cet état transitoire, pour pouvoir ensuite repartir d'un bon pied.  

 Sixième extrait

La grande connexion

      Nous nous apercevons peu à peu qu'une nouvelle biologie humaine doit voir le jour. Elle devra s'appuyer sur l'unité psychobiologique de l'organisme formé par l'union des trois systèmes nerveux, endocrinien et immunitaire, ces derniers ne formant qu'une seule et même grande trame. Dès lors il convient d'abattre les murs des vieilles idées séparatistes, et d'entreprendre ainsi la grande réunification du corps humain, grâce à la psycho-neuro-endocrino-immunologie (PNEIB), base de la vie et de la nouvelle médecine que je propose, la vitalothérapie.  

Septième EXTRAIT

Des médecines alternatives

        L'acte thérapeutique, pour être efficace et pertinent, doit certes s'adresser au corps physique, mais aussi à l'homme dans son entité pleine et entière, avec son âme (porteuse de l'émotion), son esprit (porteur du mental) et sa conscience. Car c'est au cœur de cet ensemble que naissent la pensée et le comportement, et par voie de conséquence la bonne santé ou la maladie. Arturo Castiglioni écrivait, il y a soixante-dix ans, dans son livre History of Medecine : " Le médecin devrait avant tout se soucier du bien-être de son patient, de son état en perpétuelle évolution et s'attacher non seulement aux manifestations extérieures de sa maladie mais aussi à son état d'esprit, qui est un facteur important pour le médecin traitant."

 

Nous arrivons au 23 janvier, jour de sortie de mon livre .

Voici donc ce que l'on appelle le quatrième de couverture, c'est-à-dire le dos du livre, qui j'espère vous donnera un éclairage global de l'ouvrage et l'envie d'en savoir plus.

Un plaidoyer pour une médecine de la vie

   Trop de chimie, pas assez d'humanité, trop coûteuse la médecine quotidienne actuelle est à bout de souffle; et continuer de croire que la guérison d'une maladie dépend de la prise exclusive d'un ou plusieurs  médicaments allopathiques est illusoire!

    C'est donc une nouvelle approche thérapeutique plus respectueuse de notre milieu intérieur que nous invite à découvrir le docteur Daniel Ballesteros, la vitalothérapie. L'objectif de cette médecine personnalisée: relancer les processus d'autoguérison de l'organisme avant qu'il ne soit trop atteint en s'appuyant sur une pratique originale la méthode DREAM. Cette méthode associe : phytothérapie, prébiotiques, homéopathie, acupressing, do in, yoga, méditation ... s'attache à :

Drainer l'organisme * Rééquilibrer l'écosystème digestif et le système immunitaire * Equilibrer la personnalité émotionnelle * Apprendre de soi * Magnifier son environnement.

DREAM nous incite à changer de posture et de regard sur la vie. Etape par étape, chacun pourra apprendre à mieux se connaître dans ses forces et ses faiblesses, donc mieux s'écouter pour éviter rechutes et chronicité et ainsi se maintenir en bonne santé.

*

J'attends maintenant vos remarques et commentaires sur le blog de ce site.

Je vous tiens également au courant de mes propres réflexions et commentaires sur la vitalothérapie, la nouvelle médecine de la vie.